+
-
+
-
+
-

Dater de

À

Mercedes Classe C coupé, le nouveau rival des Série 4 et A5

Avec le nouveau coupé de la Classe C, Mercedes-Benz s’attaque aux territoires conquis par ses rivaux BMW et Audi avec la Série 4 et l’A5. Cette nouveauté, dévoilée vendredi par voie de communiqué, sera montrée en public pour la première fois à Francfort.

« Notre nouveau coupé Classe C s’inscrit dans la philosophie de nos fascinants coupés. Elle allie design saisissant, agilité sportive et luxe contemporain. Ce coupé exprime sans ambiguïté le plaisir de conduire et le style au volant », explique dans un communiqué Thomas Weber, membre du directoire de Daimler AG chargé de la recherche du groupe et du développement de la division automobile de Mercedes-Benz.

Le nouveau coupé de la Classe C sera en vedette au kiosque de Mercedes-Benz du Salon de l’auto de Francfort, en Allemagne, qui ouvre ses portes le 17 septembre prochain.

Il sera en vente en Europe dès le mois de décembre, alors qu’il fera son entrée dans les salles d’exposition canadiennes au courant du printemps 2016.

Cette nouveauté partage l’architecture des berlines de la Classe C. Par rapport au modèle qu’il remplace, l’empattement de son châssis a été allongé de 80 mm, alors que la carrosserie est 95 mm plus longue et 40 mm plus large. À elle seule, la partie avant a été allongée de 60 mm, entre le tablier et l’essieu avant.

Le profil se caractérise toujours par une ceinture de caisse plutôt haute et des portières sans cadre.

De plus, un pli caractéristique qui se dessine sur les flancs de la carrosserie s’étire davantage au-dessus des passages de roue arrière, comparativement au même motif qui est plus court sur la berline.

Le train de roulement est abaissé de 15 mm par rapport à la berline et, en Amérique du Nord, les roues en alliage de série seront chaussées de pneus de 18 pouces.

À Francfort, Mercedes présentera six moteurs pour ce coupé dont quatre 4-cylindres à essence : la C 180 aura un moteur de 1,6 L (156 ch), alors qu’un 2,0 L animera les C 200 (184 ch), C 250 (211 ch) et C 300 (245 ch). Destinés aux C 200d et C 250d, les deux autres moteurs sont des 4-cylindres turbodiesel de 170 et 204 ch.

Pour le marché nord-américain, au début Mercedes n’offrira qu’un seul modèle : le coupé C300. Son 4-cylindres de 2,0 L à turbocompresseur livrera 241 ch et 273 pi-lb de couple. Le constructeur n’a pas précisé quel type de boîte de vitesses il aura.

La gamme 2015 de Mercedes au Canada comptait quatre modèles : le C 250 avec son 4-cylindres turbo de 1,8 L (201 ch et 229 lb-pi), les C 350 et C 350 4Matic qui étaient entraînés par un V6 de 3,5 L (302 ch et 273 lb-pi) et la C 63 AMG et son puissant V8 de 6,2 L (507 ch et 450 lb-pi). Tous ces moteurs étaient jumelés à une boîte automatique à 7 rapports.

À Francfort, le constructeur mettra aussi l’emphase sur divers dispositifs d’aide à la conduite dont, entre autres, deux qui feront partie de la dotation de série. Le premier est un système de détection de la somnolence. Appelé Attention Assist, il a une sensibilité réglable et peut alerter le conducteur en cas d’inattention et de fatigue.

Le second est un radar anticollision baptisé Collision Prevention Assist Plus. Il utilise une alarme sonore à partir de 7 km/h et produit un freinage d’urgence assisté qui amplifie la force de freinage pour prévenir les collisions. Si ce dispositif détecte un risque continu de collision, et donc que le conducteur ne réagit pas, il peut procéder à un freinage autonome jusqu’à une vitesse de 200 km/h pour réduire la gravité d’un éventuel accident. Jusqu’à une vitesse de 50 km/h, enfin, ce système peut freiner à l’approche de véhicules immobiles afin d’éviter des télescopages.

La source principale d'information: http://fr.autofocus.ca/

 

 

03.09.2015

Vous aimez cet article? Poster aux réseaux sociaux:
Visa Mastercard American Express